lundi, octobre 23, 2017
CARMA A3
Nouveautés

CAMPAGNE CAPSTONE

Incarnez de courageux soldats estoniens engagés dans un conflit par proxy avec le géant Russe en Chernarus, 2014.

CONTEXTE

Le Chernarus est une ancienne république soviétique bordée par le Takistan à l’Est, la Russie au Nord et la mer Verte au Sud ; une majorité de son territoire est couvert de forêt.
Indépendant en 1991, le pays est devenu une plaque tournante du trafic d’opium et d’armes, sous couvert de sa massive industrie du bois.
En 2009, le Chernarus a fait les frais d’une violente guerre civile opposant le mouvement rebelle de l’Etoile Rouge (ChDKZ) au gouvernement en place.
Avec l’appui de forces américaines, le gouvernement du Chernarus a pu repousser les rebelles dans leur bastion du Zagoria au Nord-Est (région majoritairement russophile) et annihiler leur leadership.
L’Etoile Rouge s’est morcelée et a perdu une bonne partie ce ses capacités offensives ; cependant, le gouvernement du Chernarus et le pays dans son ensemble ne sont pas en état de procéder à une réunification nationale.
Un cessez-le-feu a été négocié, et une force d’interposition de l’ONU (ChFOR) dépêchée sur place pour stabiliser la situation.
2014, la destruction d’un vol commercial par un missile sol-air de provenance inconnue au dessus de la zone frontalière de Bystrica choque la communauté internationale.

MANDAT

En vertu de la décision prise par le Conseil de Sécurité de l’ONU dans sa réunion d’urgence du 7 Janvier 2010, et dans le respect des Chapitres VI, VII et VIII de la Charte des Nations Unies.
Est ordonné la création d’une force d’interposition multinationale pour le Chernarus, pour une durée indéterminée, sujette à évaluation ultérieure par le Conseil de Sécurité en fonction des résultats.
Le but principal de la Force pour le Chernarus est la stabilisation de la situation de conflit après le cessez-le-feu, afin de créer un environnement tel que les parties puissent parvenir à un accord de paix durable.
Ces opérations de sécurisation, désarmement et déminage devront être menées avec la préoccupation constante du bien être des populations civiles, en accord avec les résolutions 1325, 1612 et 1674 du Conseil de Sécurité de l’ONU.

OPPOSITION

  • ChDKZ: morcellé et affaibli, le mouvement de l’Etoile Rouge n’en reste pas moins une menace. Malgré l’accord tacite des autorités du Zagoria au mandat de la ChFOR, des groupes dissidents peuvent ne pas respecter le cessez-le-feu. Les combattants du ChDKZ sont motivés, sommairement entraînés, mais souvent menés par des vétérans du conflit précédent, eux-même formés par des conseillers militaires russes. En matière d’équipement, le ChDKZ utilise du matériel du pacte de Varsovie (issu de surplus russes), technologiquement daté mais toujours efficace.
  • TALIBANS: les talibans font transiter leur opium par la route et l’échangent à la BRATVA (mafia russe) contre des armes, l’opium est ensuite transformé dans des laboratoires clandestins avant d’être importé en Russie ou transporté vers les ports du Sud Chernarus. Les talibans comptent sur la protection d’autorités corrompues, leurs effectifs locaux sont réduits mais expérimentés, disposent d’un armement léger et  de véhicules automobiles seulement.
  • BRATVA: la BRATVA opère impunément en territoire rebelle comme gouvernemental, si elle n’était pas impliquée dans le commerce illégal d’armes de guerre, elle tomberait totalement en dehors du mandat de la ChFOR. Ses membres ne cherchent qu’à entretenir leurs profits, et il est peu probable qu’ils s’engagent dans une confrontation directe avec vos forces.
  • RUSSIE: Signataire à son corps défendant du mandat de la ChFOR, la Russie est un soutient historique de l’Etoile Rouge ; l’actuelle réserve russe, n’est qu’une tentative d’éviter toute responsabilité dans la disparition du vol commercial au dessus de Bystrica. Depuis le crash, des aéronefs militaires russes patrouillent au dessus du fleuve, au Sud, officiellement pour protéger les navires commerciaux battant pavillon russe. Nous ne disposons pas d’une ligne ouverte au commandement russe, faites preuve de prudence à proximité de forces russes et identifiez vous clairement à l’aide de fumigènes verts.

About The Author

Leave A Response

Aller à la barre d’outils