jeudi, juillet 18, 2019
CARMA A3
Nouveautés

Opération Boali #4 – Jour 30

« Opération Nyx 2éme partie »

La campagne Boali reprend! Après un troisième opus exceptionnel (se rappeler la soirée ICI), le scénario qui vous est proposé dimanche en est une suite directe. Les commandos du jour 29 sont morts; vous incarnerez des troupes de choc qui viendront rétablir l’ordre public sur l’île qui a servie de théâtre pour les affrontements précédents. Au programme, posé d’assaut et évacuation d’une cinquantaine de civils via le C-130. Ce dernier n’aura par ailleurs aucun respawn.. Gare à l’échec!

CARACTERISTIQUES

  • Carte : Tanoa
  • Année : 2010
  • Troupes de choc.
  • Posé d’assaut et évacuation de civils.
  • La mission est la conséquence directe des choix opérés.
  • Pour rendre les conséquences intéressantes : une seule vie pour le C130, si crash, pas de respawn de l’avion.
  • Mission autonome et complète (pas de Zeus nécessaire).
    • ACE, CBA, TFAR
    • AMFR (toutes les composantes de notre repo)
    • RHS AFRF
    • RHS USF
    • ACE COMPAT AFRF + ACE COMPAT USF

Header_Situation

Trame de fond : L’opération Boali a démarré il y a 30 jours. Depuis quelques temps, un groupe armé gagne en puissance et fait vaciller les faibles forces étatiques locales. Pour échapper à un délitement, le chef d’Etat de l’île a décidé de faire appel aux forces françaises. L’île de Tanoa qui n’est pas sous souveraineté française, présente néanmoins de nombreux intérêts stratégiques pour la république. Cette dernière a donc répondu favorablement à la requête déposée au Conseil de Sécurité de l’ONU. La France a envoyé un contingent de 250 hommes, armés de 2 rafales et plusieurs VCI.
Le gouvernement de Tanoa nous informe que de nombreux civils ont espéré pouvoir quitter l’île lors des affrontements la veille. Cependant, l’évacuation n’a pas pu être menée à son terme suite au décès de notre commando. Une opération d’envergure est menée pour rétablir l’ordre sur l’île et évacuer les civils qui ne souhaitent pas rester sur ce lieu isolé, souvent la proie des groupes contestataires violents recherchant refuge. L’opération Nyx (NDLR: Boali 3) a permis de détruire énormément d’hostiles. Mais les éléments hostiles restants sont désormais avertis. Qui plus est, la présence de commandos chinois lors du jour 29 est préoccupante.
Il ne faut pas non plus oublier l’otage (Jean Guillemot) qui devait être sauvé hier. Le contact ayant donné l’information a été liquidé. Il faudra tout de même vérifier la localisation donnée, peut être l’otage se trouve toujours sur les lieux.
Enfin, détail annexe et sans rapport. Il se dirait dans les coulisses de l’Hotel de Brienne qu’un renforcement de l’Opération Boali serait bientôt prévu…

Header_Mission

1. PRIO. Réaliser un posé d’assaut pour prendre l’aérodrome. Vous serez équipé d’un POLARIS armé. Peu de contacts attendus.
 2. PRIO. Évacuer les civils. Le syndikat ne vous laissera pas extraire sa source d’approvisionnement en ressources humaines…
3. OPTIO. Vous irez visiter la dernière position connue de l’otage français (Jean Guillemot) dans le secteur. Puis vous irez récupérer les cadavres de vos camarades. Ces derniers ont cependant été déplacés sur une petite île à l’ouest.

 
Header_MoyensTech

  • 1x CERBERE (drones, artillerie)
  • 1x C130
  • 1x Polaris 12.7 (SARIN) 

Les forces hostiles sur l’île ont subie des pertes très importantes. Il resterait 80 hommes du Syndikat sur place. Ces derniers sont l’arrière garde. Les mieux entraînes, les mieux équipés, les mieux protégés.
La grande inconnue réside sur les forces spéciales chinoises rencontrées au jour 29. Difficile de savoir si il en reste et encore plus en quel volume. Notez que si vous les croisez, leurs compétences au combat sont au minimum une fois et demie supérieur.
S’agissant des civils, tous vous sont acquis. Cependant, le Syndikat (qui rappelons le sont des criminels), ont pris en otage certains voir piéger d’autres.

 

About The Author

Fondateur, chef Sarin, éditeur, rédacteur

1 Comment

  1. Forxtop 17 mai 2019 at 19 h 43 min

    Deux majs sur le briefing survenues au fil de l’édition :

    -Précisions concernant le Syndikat. Ces derniers sont désormais beaucoup mieux armés et protégés.

    -Les civils seront parfois pris en otage. D’autres peuvent être piégés.

Leave A Response

Aller à la barre d’outils