lundi, mai 20, 2019
CARMA A3
Nouveautés

RETEX #45 – Opération Berseker

Quelle soirée! Du multi-armes, du monde, des anciens, une voix off magnifique et l’usage du pilote/tireur pour la première fois! L’Opération Berseker est une vraie réussite!
  • Retrouvailles avec une bonne poignée d’anciens!
  • Un côté multi-armes bien développé!
  • Grande efficacité du binôme OLIS / Vautour.
  • Une voix off appréciée.
  • De bonnes com’s commandement.
  • Des encadrants pas forcément expérimentés, efficaces.
  • Une séquence de posés d’assaut de l’aéroport absolument majestueuse (avec appui gatling de Sarin / Vautour).
  • Un choix d’insertion possible via un tableau tactique.
  • Une première partie de mission trop molle.
  • Des ennemis bien équipés mais à la lampe torche (ducoup peu d’engagements sur la première partie).
  •  Le CDG cyanure est tombé mais personne n’a informé CDS.
  • Des soucis d’affichage de GPS / Radar pour le pilote.
  • Une mission trop longue.
  • Des joueurs ayant rencontrés quelques crashs.

 

Le mot de l’éditeur :

Une très bonne soirée pour moi malgré les quelques problèmes techniques. La mission n’a pas rendu exactement l’ambiance choc que je souhaitais et j’ai sous-estimé la partie infiltration qui a freiné le tout, encore donc beaucoup de choses à améliorer niveau conception (notamment le rythme qui semble être ma faiblesse majeure).
Malgré tout, les joueurs, venus nombreux, ont manifestement apprécié la mission, et les retours, compliments et critiques, sont toujours très encourageants et enrichissants pour la suite. Encore une fois, merci à tous de votre participation !

-Jet

About The Author

Fondateur, chef Sarin, étudiant tuméfié, candidat acharné

4 Comments

  1. Lubtronix 11 décembre 2017 at 13 h 36 min

    Une mission longue c’est pas forcément une mauvaise chose!

  2. Jet 11 décembre 2017 at 13 h 48 min

    Si le rythme est bien géré, oui. En l’occurrence je dois bien admettre que la première partie posait problème à ce niveau là.

  3. Lubtronix 11 décembre 2017 at 15 h 15 min

    D’un point de vue perso le rythme du début était cohérent vis-à-vis de la mission de type force spéciale, on devait prendre le temps pour pas se faire éclater car on était en rapport de force défavorable (Tigris, ifrit armée contre des fantassins). Le reproche que j’ai a faire c’est le manque de prévision de ravitaillement, sur l’aeroport il aurait été judicieux d’y prévoir une pause ravitaillement.

  4. Jet 11 décembre 2017 at 16 h 41 min

    On avait du ravitaillement qui pouvait être héliporté, Lub. C’est juste que Shima expérimentant de nombreux problèmes techniques, de même que l’Olis, et vu le retard qu’on a pris sur l’infiltration, il fallait enchaîner rapidement.

Leave A Response

Aller à la barre d’outils